littérature

Brillant comme une larme – Jessica Nelson

Connaissez-vous Raymond Radiguet ? L’auteur du Diable au corps vécut une vie brève et intense dont la fulgurance de la trajectoire s’apparente à celle d’une comète dans le ciel des années 20.

Jessica Nelson fait le récit de l’époque où à peine sorti de l’enfance, Raymond Radiguet se met en tête de conquérir le monde, les femmes et les hautes sphères littéraires.

À 14 ans, le voilà déjà l’amant d’une femme mariée qui lui fera connaître le véritable amour.

Mais ses ambitions et son goût de l’écriture le conduisent à la capitale où sous l’égide de Max Jacob puis de Jean Cocteau, il se met à écrire pour des journaux et des revues avant de s’atteler au genre du roman.

Très jeune, il s’inspire de ce qu’il a vécu pour donner une matière romanesque à son premier grand texte. Le voici qui s’attelle à l’écriture du Diable au corps dont le titre initial était L’Age ingrat.

« L’Age ingrat va raconter l’histoire, pendant la guerre, d’un garçon très jeune qui s’éprend d’une femme sur le point d’épouser un soldat », expose-t-il à son mentor.

Que lui répond Cocteau ?

« Ton idée est excellente. Elle va choquer les esprits. Et même si le public bute sur ce qu’il y a de scandaleux dans cette infidélité, commise à l’encontre d’un héros de la patrie, qui plus est par un adolescent sans scrupules, les vrais lecteurs saisiront le propos : l’extraordinaire puissance d’un premier amour… »

On croise dans ce roman vif et enlevé, aux dialogues dynamiques, tout l’univers littéraire et parisien des années 20 : les peintres, les dadaïstes, les écrivains mêlés aux mondains et chacun d’eux nous emporte dans le tourbillon fiévreux de la création.

Mais Radiguet se distingue : brillant et précoce, tout dans sa vie se passera très tôt et trop vite.

Un siècle après sa mort, il brille encore de tout son éclat de jeune prodige.

Chez Albin Michel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s