littérature

Portrait de David James Duncan, auteur des Frères K chez Monsieur Toussaint Louverture

DJ Duncan est un auteur américain principalement connu pour Les Frères K. Il a obtenu le Prix Bookstagram du meilleur roman étranger traduit en français en 2018.

Profondément inspiré par les paysages de l’Oregon, et notamment ses rivières, David James Duncan né en 1952 dans la région de Portland, écrit son premier roman The River Why au bord de la Johnson Creek. Après avoir été rejeté plus de vingt fois, son manuscrit est enfin accepté et publié en 1983. Il paraîtra en France en 1999 sous le titre La Vie selon Gus Orviston. Ce premier roman est acclamé dès sa sortie et se présente comme le parcours initiatique d’un jeune pêcheur qui découvre sa liberté et se forge une conscience écologique au contact d’une nature splendide et sauvage : « invitation à la philosophie de la vie, célébration de la nature et de la liberté, l’autobiographie de Gus Orviston, assurément l’un des personnages les plus attachants de la littérature américaine contemporaine, est unique d’irrévérence, d’humour et d’intelligence » (éditions 10.18).

La philosophie et une certaine dimension spirituelle s’inscrivent en filigrane dans ses écrits, à l’instar des auteurs qu’il admire, au premier rang desquels se trouvent Thomas Mann, Herman Hesse et Jack Kerouac, ainsi que des maîtres à penser tels que Mère Teresa et Gandhi.

Pendant six années, Duncan travaille à un projet d’envergure. L’écriture de son deuxième roman prend sa source dans son histoire familiale, étroitement liée à l’histoire des Etats-Unis des années 60. En 1992, son roman The Brothers K est publié, il sortira en France en 2018. 

Voici comment son éditeur le présente :

« En 1965, David James Duncan a treize ans, son frère John, qui en a dix-sept, décède des complications d’une opération à cœur ouvert. C’est en hommage à ce grand frère, que David se lance – vingt ans plus tard – dans l ’écriture de son deuxième roman, avec l’envie de savoir comment John aurait abordé la guerre du Vietnam et les changements radicaux de son pays. Il crée alors trois aînés imaginaires avec lesquels il vivra les six années que prendront l’écriture de ce livre. » (Editions Monsieur Toussaint Louverture)

David James Duncan a également écrit un recueil de nouvelles en 1996, River Teeth, et des essais affirmant ses positions de défenseur de la nature et de militant pour l’environnement :  My Story As Told By Water (2001), God Laughsand Plays : Churchless Sermons in Response to the Preachments of the Fundamentalist Right(2006).

Il vit aujourd’hui dans le Montana, non loin d’une rivière.

Il a reçu le Pacific Northwest Booksellers Awardpour ses deux romans The River Why et The Brothers K.

Les Frères K a figuré sur la prestigieuse liste du New York Times Notable Book et a remporté le Best Book Award de l’American LibraryAssociation.

Vous pouvez aussi lire ma chronique sur Les Frères K ainsi que sur le Prix Bookstagram du roman étranger 2019.

DJ Duncan est publié en France chez Monsieur Toussaint Louverture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s