documents·littérature

America : la revue se penche sur la question des Amérindiens

À nouveau un très bon numéro du magazine America, le numéro 9 des mois d’avril/mai/juin 2019, consacré à l’Amérique indienne.

Iroquois, Lakotas, Navajos, Comanches, Cheyennes, Crees, Apache, Cherokees…

Ces noms transportent peut-être le lecteur dans un imaginaire épique, évoquant les récits d’une époque où le territoire américain était à conquérir… Mais à quel prix l’a-t-il été ?

« Les Américains vivent aujourd’hui sur un territoire volé à un autre peuple après avoir perpétré un génocide dans l’indifférence générale», voilà la réalité clairement posée par François Busnel dès l’édito de cette magnifique revue.

Le numéro 9 de la revue America s’attache à décrire les sombres épisodes de l’Histoire américaine qui contribuèrent à la terrible disparition de ces peuples, rassemblés aujourd’hui dans des réserves dont l’étendue est limitée à 2,5% du territoire américain.

Ces Native Americans ont leurs chantres, dont Louise Erdrich, et de nombreux auteurs américains ont une connaissance pointue du passé de ces peuples, de leurs rituels, et chantent le mystère indien, tels Jim Harrison.

Passionnant dossier ! Truffé de cartes, et de photos d’une troublante beauté…

Et… comment 🤩?

Le génial Bret Easton Ellis, après 10 ans sans avoir rien publié, revient sur le devant de la scène littéraire avec la parution imminente de White ?

Mais quelle excellente nouvelle !!

Le Grand Entretien lui est consacré… du vrai Ellis 😄

Et pour faire court : j’ai aussi adoré retrouver un texte inédit de Philip Roth et des pages consacrées à Gatsby le magnifique !

Comme toujours, la chronique du Poisson rouge est tordante : hors de question de s’en passer, je commence toujours par ces pages après l’édito.

Si ce n’est pas déjà fait, courez vous procurer ce numéro !

J’espère qu’un jour je trouverai dans America des pages consacrées à D.J. Duncan, génial auteur du roman Les Frères K, injustement méconnu en France mais qui vient de recevoir le Prix Bookstagram du meilleur roman étranger. 😉♥️

Merci François Busnel, Julien Bisson et toute l’équipe d’America, de nous offrir le meilleur de l’Amérique littéraire ✨

America est un mook : contraction de magazine et Book.

2 commentaires sur “America : la revue se penche sur la question des Amérindiens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s