documents·littérature·Sélection Grand Prix des Lectrices Elle 2019

L’Empreinte – Alexandria Marzano-Lesnevich

Réconcilier ses idéaux et son identité

Ce livre est bien plus qu’un document : s’inscrivant dans les codes classiques d’une enquête criminelle et judiciaire, il prend un tour absolument original et poignant quand il se double d’une dimension autobiographique, et grâce à un art maîtrisé de la narration, offre une intrigue dense et bouleversante au lecteur.

Au début de son témoignage, Alexandria Marzano-Lesnevich, « élevée dans le droit » par deux parents avocats, choisit à son tour d’embrasser une carrière juridique en commençant ses études de droit à Harvard.
Si son stage se déroule dans un cabinet d’avocats à la Nouvelle-Orléans, « en pleine vague de crimes », c’est pour lutter contre la peine de mort à laquelle elle s’oppose farouchement.
Lorsqu’elle se retrouve un jour confrontée aux aveux d’un pédophile sur une cassette vidéo, ce sont les scènes difficiles de son enfance qui rejaillissent : abusée par son grand-père, elle ne peut s’en tenir à ces faits, elle se doit de comprendre.

« Ce job sera mon épreuve. Si je suis vraiment contre la peine de mort, je dois m’y opposer aussi pour des hommes tels que lui. » Je réponds : « oui, je me sens capable de défendre un pédophile. »

Mais ce point de vue idéal pourrait bien être remis en question…

Dans ce témoignage qui cherche à reproduire de la façon la plus fidèle le déroulement des faits et les dialogues entre les personnages à partir des interrogatoires de polices, des minutes du procès et des documents divers, l’auteure se penche sur un cas difficile de pédophilie et par une structure en miroir, interroge sa propre vie, sa propre expérience de victime d’abus sexuels, et tente de comprendre ce qui pousse un homme à abuser d’un autre.

Elle passe ainsi au crible divers rapports et les évaluations psychiatriques de Ricky Langley condamné à la peine de mort pour meurtre et pédophilie, elle remonte la chronologie des faits, tente de saisir les traumatismes de son enfance.
A travers cette enquête, c’est sa propre vie qu’elle cherche à décrypter en mettant à nu la façon dont son histoire familiale détermine son identité.

Ce texte dense, très intelligent dans sa conception, sensible et sincère, pose de vraies questions sur l’origine d’un mal qui ravage durablement des vies entières.

Si ce récit était nécessaire et salvateur pour son auteure, il transmet aux lecteurs un témoignage d’une grande humanité.

Aux éditions Sonatine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s