littérature

Le Prix de la Closerie des Lilas

Je suis toujours mue par la volonté de mettre à l’honneur les femmes de lettres d’hier et d’aujourd’hui, les femmes qui écrivent, lisent et sont engagées dans une entreprise littéraire de petite ou de grande ampleur.

Les femmes de lettres sont suffisamment actives et brillantes pour qu’on parle d’elles toute l’année, pas seulement en mars autour de la Journée des Droits des Femmes.

Je suis ainsi tout à fait subjuguée par le Prix de la Closerie des Lilas : les fondatrices ont un jour décidé de créer un prix dans le but de mettre en lumière une belle littérature féminine, loin des jurys très souvent masculins que l’on observe ailleurs.

Cela fait 11 ans maintenant…

Et la 12e édition se déroule actuellement.

Mais connaissez-vous ce prix ?

« Le Prix de la Closerie des Lilas a pour mission de soutenir et faire connaître une littérature féminine de qualité. Par souci d’indépendance et d’ouverture, la volonté des fondatrices a été d’instituer un jury invité différent chaque année qui rassemble des femmes du monde des arts, des lettres, de la presse, des sciences et de la politique. »

Le jury permanent comporte plusieurs femmes engagées dans une démarche d’écriture, que ce soit la fiction ou le journalisme, et toutes convaincues que la littérature féminine doit être soutenue, mise sur le devant de la scène et encensée lorsqu’elle est de qualité :

Emmanuelle de Boysson, Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Carole Chrétiennot, Stéphanie Janicot, Jessica Nelson et Tatiana de Rosnay.

Cette année, pour l’édition 2019, la présidente du jury est une figure bien connue des lettres françaises puisqu’il s’agit de Leila Slimani.

Le jury invité comporte des personnalités féminines fort intéressantes :

Lydia Bacrie, Jeanne Damas, Françoise Fabian, Anne Fulda, Claudie Haigneré, Pauline Lefèvre, Mazarine Pingeot, Leïla Slimani, et Claudia Tagbo.

Son autre particularité est de choisir des œuvres parmi les publications de la rentrée de janvier.

Ainsi, une première sélection de 8 romans a été établie par le jury permanent avec le soutien d’Anne Nivat et de Josyane Savigneau :

🌹Doggerland, Elisabeth Filhol (POL)

🌹Le matin est un tigre, Constance Joly (Flammarion)

🌹Les enténébrés, Sarah Chiche (Seuil)

🌹Manifesto, Léonor de Recondo (SabineWespieser)

🌹Première dame, Caroline Lunoir (ActesSud)

🌹Un jardin en Australie, Sylvie Tanette (Grasset)

🌹Suiza, Bénédicte Belpois (Gallimard)

Le 29 janvier dernier, cette liste a été soumise au jury par le comité de sélection et une nouvelle rencontre se tiendra mardi pour sélectionner 5 œuvres.

Bientôt d’autres nouvelles sur mon compte Instagram et ce blog, en attendant la remise du prix le mardi 16 avril ♥️

Un commentaire sur “Le Prix de la Closerie des Lilas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s